Judith, ou l’approche unique du Cépop

Avec ses grands yeux noirs, elle veille à ce que chaque participant.e ait l’accompagnement qu’il lui faut. Et bien plus. Judith est l’intervenante sociale de l’équipe.

Quel est votre rôle au sein du Cépop?
J’accompagne les participants dans leur plan de développement personnel. Chaque individu vient ici avec des objectifs propres et je m’assure qu’ils soient atteints d’ici la fin de son parcours, par le biais de suivis individuels, d’intervention de groupe et / ou d’animation d’ateliers.

Je fais le pont avec les intervenants qui gravitent autour de l’individu pour qu’on travaille tous dans le même sens. Je m’assure aussi que les participants connaissent et connectent avec les autres ressources du milieu qui sont pertinentes dans leur vie. Je peux les accompagner au besoin.

Qu’est-ce qui vous captive dans votre travail?
Ce que je trouve le plus chouette, c’est la mine d’or à laquelle j’ai accès en côtoyant les participants sur le plateau de travail. Plutôt que de faire de longues rencontres formelles dans un bureau, j’observe les participants travailler et interagir entre eux. Cela me donne beaucoup d’informations afin d’être en mesure de cibler les défis à travailler et ainsi, apporter l’aide, le soutien et l’accompagnement nécessaires.

J’aime aussi la diversité de mes tâches. J’ai une grande liberté d’intervention parce que j’ai une «boss super open» qui est à l’écoute des propositions et des nouvelles idées.

Comment décririez-vous l’approche du Cépop en matière d’aide psychosociale?
Je pense qu’une grande force du Cépop est la souplesse et l’adaptation de l’organisme, voire les gens qui y travaillent. On arrive toujours à trouver des projets, des façons de faire pour accommoder les gens, les aider à atteindre leurs objectifs, à trouver leur voie. Les projets du Cépop sont en lien avec l’environnement, l’écologie et la nature, ce qui me parle beaucoup en tant qu’individu et citoyenne.

Aussi, j’adore le fait qu’on laisse beaucoup de place aux personnes qui participent à nos programmes, on considère leurs idées et cela est très valorisant pour elles. Je trouve ça beau. C’est important pour toute l’équipe que les participant.e.s se sentent bien, se sentent respecté.e.s dans leur rythme de travail. Nous mettons beaucoup d’emphase sur l’accueil de chaque participant.e, ce qui fait toute la différence dans leur parcours, selon moi. Les gens se sentent bien dans l’équipe et ont envie d’exposer au groupe leurs limites, pour cheminer avec nous.

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous à notre infolettre

Inscrivez-vous à notre infolettre

Ne ratez rien des activités et des initiatives du Cépop.

Vous êtes maintenant abonné!